S.E.P.T. À MÉZIÈRE SUR ISSOIRE///

Cette semaine les étudiants de première année ont été accueillis en séjour sur la commune de Mézières sur Issoire, commune nouvelle de Val d’Issoire. Juliette étudiante en deuxième année les a accompagnés pour la phase d’enquête, et Estelle, étudiante en architecture sur la semaine.
L’objectif de la semaine était de réussir à travailler en co-conception des projets pour l’amélioration de l’attractivité du centre-bourg avec les habitants ; il a été atteint ! 

Les projets présentés samedi à la population ont permis à certains de retrouver leurs idées, les précisions apportées, les orientations validées dans la semaine.

Les étudiants ont proposé une nouvelle manière de pratiquer le centre bourg, en modifiant la circulation, redistribuant les espaces d’accueil et de service, et en redessinant une place centrale plus ouverte et accessible.

Les projets se sont appuyés sur les talents identifiés lors des rencontres avec les habitants, les compétences locales, et projettent une collaboration de tous pour engager les changements (nouveau parc polyvalent, animation des façades abandonnées, livrets explicatifs permettant de découvrir les œuvres d’artistes, nouvelle halle du marché, une identité pour chacune des deux communes, du mobilier réalisé avec les compétences locales pour toute la commune de Val d’Issoire, etc.)

Les projets sont à découvrir en détails sur mezieresenlumiere.wordpress.com

Publicités

WALDEN : LA COLLECTION///

Workshop avec Mahaut Clément, designer graphique

_MG_7913

Au terme d’une semaine de travail en duo pluri-disciplinaires les DSAA1 avaient réalisé 3 exemplaires cousus de leur projet éditorial pour mettre en forme une édition bilingue de Walden.

Le livre, objet de médiation de l’écrit a été pensé dans toute sa dimension pratique : ergonomie de lecture, introduction à un scénario d’usage initiant une découverte du texte, contenu interagissant avec d’autres auteurs, tant sur le plan de l’image que du texte. Walden a été placé dans une dynamique qui lui permet de rayonner en tant qu’écrit fondateur de la pensée écologiste.


Les dix beaux projets présentés ci-dessous sont tous marqués par une ambition qui a conduit chaque étudiant à améliorer son savoir faire sur InDesign, et dans la confection éditoriale manuelle.

RESTITUTION WORKSHOP PHOTO///

Quand les images sont imprimées, que la salle est scénographiée, les étudiants présentent leur photographie à l’oral. Antti conduit la séquence en anglais, selon la pédagogie Finlandaise : ne jamais atteindre le point où l’attention de l’auditoire se dissout. Le travail doit être irréprochable tant dans l’expression que dans l’écoute. La structure de la restitution fonctionne de façon très officielle, avec des pauses régulières. L’objectif est que chaque étudiant prenne la parole sur son travail et sur le travail de ses collègues au moins une fois.

MAKING OF WORKSHOP PHOTO///

Au terme d’une phase d’écriture du mémoire, l’image arrive pour synthétiser l’avancement des recherches.

Les étudiants de DSAA2 ont pendant une semaine, accompagné par le photographe Antti Ahtiluoto, travaillés à une mise en forme de ce qui constitue l’essence de leur travail sur le macro-projet.

Ce workshop est riche en termes d’objectifs. Il y a les enjeux techniques liés à la prise de vue et au montage de tout le set up, puis les enjeux linguistiques car l’ensemble des échanges se font en anglais, et ensuite les enjeux conceptuels, vu qu’au terme de cette semaine intense les étudiants doivent avoir construit une images éloquente de leurs objectifs de recherche en design.

Ce type de projet convoque de manière croisée les savoirs liés au cours de langue et ceux que mobilisent l’enseignement du design. Antti Ahtiluoto a su, une nouvelle fois partager ses principes esthétiques très marqués par son pays d’origine : la Finlande, avec les étudiants qui ont su faire preuve d’une grande ténacité. À Loewy, le sisu est une qualité incontournable !

WORKSHOP PHOTO

Dans le cadre de leur projet de diplôme, les étudiants de seconde année son incités à produire une image photographique telle un instantané de leur recherche en design. Ce visuel cristallise les interrogations principales au cœur de la réflexion, tout autant que les doutes et possibles laissés ouverts par l’acte même de recherche. Ce workshop est encadré depuis plusieurs années par le photographe finlandais Antti Ahtiluoto.

antti

Antti Ahtiluoto travaille en tant que photographe indépendant à Helsinki. Il enseigne aussi la photographie à l’université de Lahti.
Il est très Finlandais, mais a passé une partie de son enfance à Hong Kong. Il fait des images partout où il va depuis plus de 10 ans.
En ce qui concerne sa production, elle comprend une partie relevant de la commande : il gère de l’image corporate, du packshot, de la photographie pour la joaillerie, la mode ou des magazines de life style. Parallèlement à cela, il mène une recherche, qui est pour le moment focalisée sur la façon dont s’expriment et se lisent les codes qui racontent la nation Finlandaise. Son travail sur les conscrits de l’armée Finlandaise a fait l’objet d’une publication et de plusieurs expositions.

WORKSHOP EN ÉQUILIBRE/DÉVELOPPEMENT DES PROJETS///

Depuis novembre, les étudiants de DSAA1 réunis en 6 équipes pluridisciplinaires travaillent sur la définition d’une production céramique sur le thème « En équilibre » proposé par le designer Guillaume Delvigne. Assistés par ce dernier et le CRAFT (Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre), les étudiants viennent d’effectuer leur troisième workshop visant à développer leurs propositions.

Le CRAFT, à l’origine de cette initiative, réalisera prochainement les 6 pièces ainsi que celle dessinée par Guillaume Delvigne. Une exposition de la collection aura lieu à l’automne 2019.

WORKSHOP « EN ÉQUILIBRE »///

Le designer Guillaume Delvigne et Pauline Male Directrice du CRAFT accompagnent durant trois jours les étudiants de DSAA1 dans la définition de leurs pistes créatives sur le thème proposé : « En équilibre ».

À l’issue de ces trois journées d’exploration des mises en tension conceptuelles et physiques entre équilibre et céramique, une piste sera retenue pour chaque équipe.

Chaque proposition retenue sera développée durant un dernier atelier d’une semaine fin janvier avant que les projets ne gagnent les ateliers du CRAFT pour y être prototypés.