RECYCLONS NOS GRAISSES DOMESTIQUES USAGÉES///

Chaque année en France c’est, selon les sources, entre 800 000 et 1 700 000 tonnes d’huiles alimentaires qui sont consommées, on estime, selon des calculs antagonistes, que seulement 5% à 50% de ces quantités sont recyclées.
Pourtant la législation française est stricte et considère ces déchets comme dangereux, elle oblige leur retraitement dans des filières identifiées pour toute quantité supérieure à 60l. Les huiles des filières industrielles et de la restauration font donc actuellement l’objet d’une revalorisation, mais trop peu de dispositifs efficaces permettent aux particuliers de recycler leur huiles alimentaires usagées.
Les étudiants de DSAA DP (avec l’expertise de Nathalie Paillet, responsable prévention et zéro déchet d’Evolis23) ont proposé un scénario de recyclage des graisses domestiques usagées lors d’une courte phase de démarche créative visant à expérimenter la mise en réseau vertueuse à l’échelle d’un territoire spécifique.

PROJET2

 

Publicités

En Cène N°20///FRONTIÈRE///

Ce vingtième numéro de la revue En Cène examine sous divers angles la notion de frontière. Anne-Gaëlle Burban, psychanalyste et DRH d’Evolis23, en signe l’édito.
La conception graphique est signée Juliette Groussin, Marine Rodrigues et Clémence Bresson.
Consultez et téléchargez Frontière et les derniers numéros dans l’onglet « revue ».

couv frontière

SHOP CLASS A SOULCRAFT///WORKSHOP ÉDITION

Les DSAA1 ont mis en forme un ouvrage en édition bilingue d’un texte de Matthew Crawford.
Accompagné par Mahaut Clément, le DSAA éco-responsable poursuit son travail d’édition visant à manipuler des textes fondateurs de l’orientation de l’enseignement éco dispensé à Loewy en DSAA.

 


Après un travail du texte en V.O en cours d’anglais, ils poursuivront l’analyse de Matthew Crawford en cours de philosophie. Entre temps ils ont mis en forme ce texte afin de révéler ce que la traduction ne donne pas de manière très évidente.
Création de la grille, création d’un corpus iconographique, choix typographique, et couverture en sérigraphie pour les plus rapides :
5 jours pour prendre conscience des enjeux techniques et conceptuels de la création éditoriale en allant jusqu’au façonnage de 3 exemplaires.

 


Cette année en plus de Mahaut Clément, les étudiants ont eu l’aide de Judith Haynes-Jensen, sérigraphe anglophone qui est venue « booster » les équipes qui avaient eu l’audace d’allonger la liste des apprentissages sur ce workshop en choisissant de sérigraphier leur couverture.

 


Bravo à tous !

WORKSHOP ÉVÉNEMENT///PROJET EN ÉQUIPES PLURIDISCIPLINAIRES SUR SITE

Suite au workshop à la ferme de février 2017, les étudiants de Dsaa 2 travaillent cette semaine sur le montage de l’évènement « 40 ans de la Cuma évahonienne ».
Les adhérents de la coopérative agricole les ont en effet missionnés pour proposer l’organisation spatiale de l’espace de la coopérative pour accueillir le public lors d’une journée festive avec marché de producteurs locaux, exposition de travaux d’élèves sur le thème de l’alimentation, exposition racontant l’histoire de la coopérative, portraits d’adhérents. Les équipes projet doivent également penser les équipements nécessaires, sans oublier l’identité de l’événement.
Les propositions portent sur une scène ouverte sur le paysage, une identité qui met l’accent sur l’entre-aide, la coopération, importantes pour les agriculteurs, et le côté festif de l’évènement.
Rendez-vous le samedi 9 juin 2018 à Évaux-les-bains pour les 40 ans de la Cuma !

20171207_162600

REVUE DE PROJETS DESIGN & BOIS///

L’action Design & Bois portée par Boislim (interprofession du bois de l’ex-Région Limousin) permet à chaque étudiant de développer un projet en relation privilégiée avec une entreprise spécifique, du cahier des charges jusqu’à la réalisation du (des) prototype(s). Pour cette seconde édition, les jeunes designers ont pu travailler sur des demandes et des technologies très diverses : bois brulé, contre plaqué de châtaignier moulé, stand et showroom reprenant les savoir-faire de la parqueterie, claustras mobiles ou mobilier modulable pour médiathèque.

Les étudiants viennent de présenter leurs avant-projets développés au collège d’entreprises et de partenaires régionaux : Antoine Besse (AB Forêt), Thierry Bidaut (BTM Menuiserie), Véronique Eloy (Les Ateliers de Perspective), Romain Brunet-Manquat (Menuiserie Bruzat), Pierre Prevost (Parqueterie Prevost), Delphine Peyroux (Chargée de mission Boislim), Gaël Lamoury (Directeur Boislim), Laure Dangla (chargée de mission Forêt PNR Perigord-Limousin), Fabienne Menadie (Pôle développement économique et environnemental Région Nouvelle Aquitaine), Annick Simaunaud (chargée d’affaires Innovation et Design Région Nouvelle Aquitaine), Marc Jakobiec (Directeur artistique Le Centre Créatif du Coin), Julien Borie et Christophe Recoules (enseignants design produit DSAA).

IMG_1076D’ici quelques mois les prototypes seront dévoilés via une exposition itinérante.

 

Haut Débit Alimentaire Local dans les cantines///

À l’initiative du Pays Combraille en Marche et notamment de Michael Bouthier (chargé de mission accueil-économie) et Adrien Demay (designer de service chez Design Territoire Alternative) les étudiants de DSAA1 ont participé à un séjour d’immersion dans les cantines des écoles de Mainsat et de Lavaveix-les-Mines. Afin d’établir un diagnostic pour amorcer le projet, les étudiants déployés en équipes pluridisciplinaires ont pu rencontrer les élèves et parents d’élèves, les enseignants, cantinières et personnels d’encadrement, les élus de chaque municipalité, des acteurs du Pays Combraille en Marche, des producteurs ou des représentants de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations.

Ce projet débutera concrètement dans quelques mois et proposera de repenser l’environnement et l’espace de restauration collective à l’heure des circuits courts de proximité.
L’ambition sera de créer un démonstrateur motivant les autres cantines du territoire à repenser leur dispositif global d’aménagement et communication ainsi que le rapport des convives à l’alimentation à travers notamment l’aménagement de l’espace de restauration.