TRAM-TRAIN MOBILITÉ ET VIE SOCIALE///

Antonin Boyer et le collectif Bon Sens Paysan portent un projet de mobilité en Limousin fondé sur un réseau ferré existant : le tram-train desservant 70 arrêts sur les lignes, dans un rayon de 60 km autour de Limoges.
Afin de projeter les possibilités offertes par l’idée d’utiliser un réseau ferré existant pour desservir à la fois des arrêts en milieu urbain et rural, à une fréquence de 10 mn pour toutes les rames, avec toutes les possibilités de développement humain et économique des nouveaux lieux de mobilité et de vie ainsi définis ou à définir, et faire connaître ce projet pour mobiliser les populations et financeurs, les équipes pluridisciplinaires (DE+DG+DP) de DSAA1 on mis en image leurs premières intuitions de ce que pourrait être ce nouveau moyen de se déplacer en Région, en pensant l’image globale de ce réseau.

PANG ! / Ophélie Baranger + Julie Tarrade + Virginie Leite
Transposer ces typologies de gares « délaissées » (PANG = Point d’Arrêt Non Gérés) et leurs caractéristiques dans une dimension opposée et inédite.

 

PASSOGREEN / Camille Drozdz + Océane Boquet + Paola Lodé
Le réseau Tram-Train qui valorise les initiatives et innovations vertes.

 

RÉSEAU EN PARTAGE / Fanny Bayle + Valentine Cavarec + Mathilde Nigoul
Un réseau favorisant la mobilité au travers du partage (troc, don, mise en partage, etc.)

 

EN TRAME DE FOND / Marin Thuéry + Yvan Caillaud + Stéphane Dumas
Conception d’une identité globale simple afin d’obtenir un système souple pour s’adapter à chaque gare traversée. Essayer d’apposer un regard pragmatique dans le but de développer un réseau performant et durable.

 

UN RÉSEAU DANS LE RÉSEAU / Sarah Ducarre + Alexandre Streicher + Alain Tanguy
Valoriser le territoire par le réseau Tram-Train et densifier ce dernier pour le rééquilibrer.

 

Publicités